DOUANES NIGER : Les douanes nigériennes doublement ovationnées au Mali

DSCN6678-DGD-3Ce samedi 29 Septembre 2018, le Colonel des Douanes Hamidou Issa Djibrilla, Inspecteur principal des douanes,  Directeur des ressources Humaines, logistiques et financières, et le Col. Salifou Yacouba, Inspecteur Principal des Douanes, Chef de bureaux des Douanes de Diffa, ont co-animé un point de presse dans l’après-midi au siège de la direction générale des Douanes à Niamey.  

DGD-2« Si l’an dernier, nous avions dit que nous sommes dernier en modernisation de l’administration des douanes, cette année nous vous annonçons que nous sommes premier » a dit Hamidou Issa Djibrilla, dans son mot introductif. « L’exploit de la douane nigérienne en modernisation de l’administration a valu à notre pays d’être membre permanent aux travaux du bureau régional de renfoncement des capacités au nom de l’Organisation mondiale des douanes OMD » a-t-il ajouté.

Pour rappel, en 2017 la douane nigérienne occupait le 23ème rang sur 23 en terme de modernisation de la gestion des ressources humaines. Ce rang peu honorable a conduit les plus hautes autorités du pays, la hiérarchie de l’administration des douanes à engager des réflexions et à multiplier des rencontres de haut niveau pour relever, dans un court délai, les énormes défis de la modernisation de l’administration des douanes nigériennes. Un an plus tard, le travail acharné abattu par les douanes nigériennes vient de placer notre pays parmi les deux premiers (avec le Mali) sur les 23 de l’Afrique occidentale et centrale. La douane nigérienne a été doublement ovationnée lors du 8ème Atelier régional des gestionnaires de formation et des ressources humaines de la région de l’Organisation mondiale des douanes de l’Afrique occidentale et centrale (OMD – AOC) tenu du 24 au 26 Septembre 2018 denier à Bamako au Mali.

DSCN6694-DGD-6Cette rencontre avec les médias a donc pour but d’informer l’opinion publique nationale sur les performances encourageantes des douanes nigériennes par rapport à celles de la sous-région en matière de modernisation de l’administration des douanes à travers une gestion basée sur les compétences pour atteindre des objectifs stratégiques. Le Colonel Hamidou Issa Djibrilla, également président du Comité de modernisation de la gestion des ressources humaines de l’administration des Douanes et le Col. Salifou Yacouba, rapporteur dudit Comité, ont axé leurs interventions sur l’honneur fait au Niger au 8ème Atelier régional des gestionnaires de formation et des ressources humaines de l’OMD – AOC.

Dans une dynamique mondiale, il s’est agi pour chaque administration des douanes de moderniser ses ressources en prenant compte la compétence pour axe principal. Cela voudrait dire qu’il faut valoriser l’agent des douanes. La gestion ne sera plus une gestion basée sur les critères classiques de l’ancienneté et autres mais plutôt sur les compétences nécessaires pour l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre stratégique. A cet effet, il a fallu élaborer quatre (4) outils à savoir le référentiel des emplois, le référentiel des compétences, le dictionnaire des compétences et enfin le descriptif des postes qui est un outil de synthèse qui rassemble les trois précédents. Celui-ci consiste à clarifier les postes, les tâches et les responsabilités des agents des douanes. Avec cet outil, tout agent des douanes affecté à un poste sait exactement ce qu’il à faire sans attendre quelque consigne de la hiérarchie a expliqué le Col. Salifou Yacouba.

S’agissant du dictionnaire des compétences, poursuit-il, il définit de façon graduelle du niveau 1 ou  basique au niveau 4 le plus levé qui est celui de l’expérience. Désormais, c’est le niveau qui doit déterminer le poste à attribuer à l’agent des douanes.

DSCN6699-DGD-5Lors de ce point de presse, deux documents ont été présentés aux médias. Le premier est un catalogue des référentiels des emplois et le descriptif des postes de l’administration des douanes du Niger. Le second document reprend les référentiels des compétences ainsi que le dictionnaire des compétences.

Après l’élaboration de ces documents, l’étape suivante est l’expérimentation sur le terrain d’où l’importance de l’implémentation de cette démarche innovante.  C’est ainsi que l’aéroport international Diori Hamani de Niamey a été retenu comme site pilote a souligné Col. des Douanes Salifou Yacouba, rapporteur du Comité de modernisation de la gestion des ressources humaines de l’administration des Douanes.  Cette implémentation de la démarche sur le site de l’aéroport consiste à attribuer à chaque agent des douanes des postes précis ensuite suivra une auto évaluation sur la base du descriptif des postes. Par la suite, l’évaluation de l’agent sera transmise au Comité de pilotage par son manager afin de relever et corriger les éventuelles insuffisances. La phase de l’implémentation sera suivie de celle de la généralisation de cette démarche à toute l’administration des douanes du Niger.

DSCN6683Le Colonel Hamidou Issa Djibrilla et le Col. Salifou Yacouba ont enfin a invité l’ensemble des agents des douanes du Niger à s’approprier ces outils indispensables pour l’accomplissement de leur mission. A cet effet, une mission de communication sillonnera bientôt toutes des administrations des douanes du pays pour expliquer les tenants et aboutissants de la nouvelle démarche entamée par la hiérarchie des douanes de notre pays conformément aux exigences de l’Organisation mondiale des douanes de l’Afrique occidentale et centrale (OMD – AOC). Ils ont enfin, remercié le ministre en charge des finances pour tout le soutien apporté dans l’atteinte de ce résultat qui honore le Niger et son peuple.

niameysoir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *