Dons au centre DIMOL d’accueil des femmes victimes de fistules

IMG_20180513_093314A l’occasion de la célébration du 27ème anniversaire de la Journée Nationale de la Femme (JNF), l’ONG SRMSR-Dimol a organisé une journée porte-ouverte au Centre des femmes victimes de la fistule situé à Koira-Kano Nord additif. Le Centre a reçu la visite de deux importantes délégations en début de matinée du 13 Mai 2018. La première est conduite par SEM Mahamat Nour Mallaye, Ambassadeur de la République du Tchad au Niger, Président du Groupe Africain des Ambassadeurs et Consuls accrédités au Niger et la deuxième délégation est constituée par un Regroupement des Femmes agents de SOGEA-SATOM qui se sont fortement mobilisées pour apporter leur soutien au Centre.

IMG_20180513_104422Les partenaires techniques et financiers, les représentants des ONGs nationales et internationales sensibles aux questions de santé de la reproduction, les cadres du ministère des affaires étrangères et du ministre de la santé publique, les membres de l’ONG-DIMOL ainsi que de nombreux invités étaient présents à cette journée porte ouverte.

IMG_20180513_095015Les ambassadeurs et Consuls accrédités au Niger ont fait un don de vivres et des produits d’entretien au Centre. Un geste symbolique en appui  aux femmes atteintes de fistules déjà confrontées à plusieurs difficultés (abandon par les familles et proches, discriminations, contraintes liées à leur réinsertion socio-éducative et professionnelle etc.). Pour l’ambassadeur du Tchad au Niger, chef de la délégation, il s’agit à travers ce geste d’inviter d’autres bonnes volontés à venir en aide à ces femmes et jeunes filles qui en ont tant besoin. Peu avant la remise du don, le corps diplomatique africain accrédité au Niger a effectué une visite guidée de différents stands d’expositions des produits artisanaux (bijoux, gadgets, mouchoirs, pots de fleurs, chapeaux etc) ; résultats des activités génératrices de revenus exercées par les femmes pendant leur séjour au Centre. Par la suite, les diplomates ont procédé à une plantation d’arbre de type moringa égyptien dans les locaux du centre pour immortaliser leur passage suivi de la signature du registre d’or du centre.

SAtomQuant à la deuxième visite, elle a été effectuée par un Regroupement des Femmes agents de la Société SOGEA-SATOM venues témoigner leur solidarité à leurs sœurs, mères et filles victimes de la fistule. L’acte a été matérialisé par un don de vivres, produits pharmaceutiques et d’entretien, machines à coudre électrique et à pédale, d’importants lots de kits en fils, tissus, nattes, moustiquaires etc. le tout estimé à quatre (4) millions de FCFA. Selon, Mme Alahoury Aminatou, ce don symbolique traduit l’attachement des femmes agents de SOGEA-SATOM aux valeurs de solidarité, d’amour et de tolérance mutuelle. A l’heure de l’autonomisation de la femme nigérienne et de la nécessité de soutenir particulièrement la femme vivant en milieu rural, « nous avons pensé à aider ce centre dont la majorité des femmes est issue du milieu rural et ou des couches sociales vulnérables ».

femm 13 MAILe centre d’accueil des femmes atteintes de la fistule obstétricale de l’ONG-Dimol a été créé en 2004. A ce jour plus de neuf cent (900) femmes ont été prises puis réinsérées dans leur milieu respectif en charge et actuellement trente-huit (38) femmes atteintes de fistules y sont hébergées. Ces femmes sont de toutes les ethnies et viennent des différentes régions du pays.

Pour rappel, la fistule est une pathologie qui survient  lors d’un accouchement difficile. Les complications  au cours de la grossesse et de l’accouchement sont les causes principales  de morbidité/mortalité maternelle et infantile dans le monde. Les mariages/grossesses précoces, l’éloignement des centres de santé et la pauvreté sont entre autres causes de la fistule au Niger. A cela s’ajoute l’absence de soins d’obstétricaux d’urgence requis pendant l’accouchement. Tous les ans, entre 50 000 et 100 000 femmes souffrent de fistule obstétricale dans le monde et 1 500 à 2000  cas de fistule pour le Niger.

A la fin, Mme Traoré Salamatou, présidente de l’ONG-SRMSR (Dimol) a exprimé sa profonde gratitude et sa reconnaissance à l’endroit de tous les généreux donateurs. La journée porte ouverte 2018 s’est déroulée dans une atmosphère festive chargée d’émotions et de convivialité entre femmes.

Ecrivain du Sahel