Développer l’agriculture et l’élevage dans l’espace l’UEMOA

Pour rappel, une réunion des experts s’est tenue le 5 juillet 2018 dernier dans la Salle Margou de l’Hôtel Gaweye de Niamey. C’était la septième session du Comité de Haut niveau sur la Sécurité alimentaire et nutritionnelle. Cette rencontre  a été présidée par le Haut-commissaire à l’initiative 3N M. Ali Béty. Il s’agissait donc d’une rencontre des experts en prélude de la 7ème réunion annuelle ordinaire des ministres en charge de l’agriculture et de l’élevage de l’UEMOA.

Dans son allocution, le Haut-commissaire à l’initiative 3N, M. Ali Béty a rappelé que la Sécurité alimentaire et nutritionnelle est un phénomène particulièrement complexe au Niger et reconnait que la situation de vulnérabilité est due à un système agro-sylvo-pastoral moins résilient. Bien qu’on remarque la persistance de la précarité alimentaire des couches vulnérables, beaucoup d’efforts ont été investis contre cette problématique de faim et de crise alimentaire récurrente, a-t-il ajouté.

Prenant la parole lors de cette réunion, le commissaire chargé du département de l’agriculture, des ressources en eaux et de l’environnement de UEMOA, M. Jonas Gbian a souligné l’importance du secteur (agriculteur et élevage) avant d’appeler les experts à la rigueur pour la mise en œuvre d’un document bien élaboré et consensuel au bénéfice des populations de l’espace communautaire.

Le comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle (CHN-SAN) dans la zone de l’UEMOA a été créé en Décembre 2011 et est placé sous la présidence M. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger. A noter enfin que cette rencontre s’est tenue dans un contexte d’insécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique subsaharienne (ASS). Un constat fait par les analystes de la FAO et qui s’explique par un rythme instable du taux de prévalence de la malnutrition de 2000 à 2016 dans la zone UEMOA.

S. A.