Baccalauréat 2018 : Vers un boycott des examens du 2nd groupe

« Nous, correcteurs du Baccalauréat 2018, décidons de boycotter les épreuves du second groupe du Bac 2018 à compter de ce jour, jusqu’à payement intégral du reliquat du Bac 2017 » a dit M. Khalidou kalassi, délégué du collectif des correcteurs et surveillants, dans une déclaration rendue publique,  jeudi dernier à Niamey.

Les correcteurs et surveillants ont, en effet, menacé de boycotter les épreuves des examens du Baccalauréat au titre du second groupe en raison du non-paiement du reliquat de leurs émoluments de l’année 2017. Selon eux, cette situation qui n’a que trop durer est le résultat de la légèreté du Rectorat et du service des examens du Bac de l’université Abdou Moumouni de Niamey.

Cette annonce a été faite pendant que d’une part, les différents jurys s’activent à proclamer définitivement les résultats de la session du 1er groupe, et de l’autre, les candidats admis au 2nd groupe s’apprêtent à passer l’examen ce 21 juillet prochain. C’est donc, un moment crucial à la fois pour les candidats et les autorités, que les correcteurs et surveillants ont choisi pour se faire entendre.

Les épreuves du Baccalauréat Session 2018 ont débuté le 11 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national. Dés au départ, le collectif des correcteurs a engagé une lutte notamment à travers des sit- in pour exiger le payement du reliquat de leurs émoluments de l’année dernière. Ainsi, le service des examens du Bac a tout intérêt à régler cette situation afin de finir la tenue de cette session du Bac 2018 dans des conditions acceptables. Il est à souhaiter que, dans l’urgence, le gouvernement à travers le service des examens du Bac de l’université Abdou Moumouni de Niamey, trouvent une solution à ce problème pour un bon déroulement des examens au titre 2nd groupe  de l’année en cours.

S. Brah