Augmentation des tarifs de transport confirmée

Ce Mardi 30 janvier 2018, une déclaration conjointe Gouvernement et Organisation Patronale des Gares Modernes a été rendue publique à la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Niger. Une sortie médiatique qui fait suite à la série de rencontres initiées par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, relativement à la hausse ahurissante des tarifs de transport et frais de transfert d’argent, des abonnements télé en s’appuyant inopportunément sur la loi de finances 2018.

Que dit la déclaration ?

En premier lieu, l’Organisation Patronale des Gares Modernes a accepté de revenir aux anciens tarifs majorés d’une TVA de 19%. En second lieu, pour sa part, le Gouvernement s’est engagé à examiner, dans les meilleurs délais avec le Ministère en charge de l’intérieur et les Municipalités, la question liée aux droits de sortie et de stationnement.

Ce sont les deux (2) points qui ont constitué l’ossature de cette déclaration cosignée en présence des médias par le Secrétaire General de l’Organisation Patronale des Gares Modernes M. Mohamed Abdourahamane, le Directeur de Cabinet du Ministère des Transports M. Diallo Amadou Issifi et M. Moussa Sidi Mohamed, Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Niger.

Rappel de la série des rencontres

Pour rappel, à l’issue de la première rencontre qui a eu lieu le 25 janvier 2018 dernier, le Gouvernement avait instruit les structures compétentes pour faire geler les nouvelles tarifications qu’il a estimé ‘’à tout point de vue abusives’’.  Ainsi, un comité est mis en place pour faire des propositions prenant en compte les avantages à caractère social accordés à ces sociétés afin de soulager la population. La deuxième rencontre s’est tenue le 29 janvier au Cabinet du Premier Ministre.

Outre les membres du Gouvernement, ces rencontres ont enregistré la présence des cadres centraux des ministres des transports et ceux du Commerce, du Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Niger ainsi que des représentants des opérateurs économiques.

Il y a eu augmentation des tarifs de transport ou non ?

A la lumière de ce qui précède, oui il y a eu augmentation parce que les anciens tarifs sont désormais majorés de 19% de la TVA. A noter l’absence remarquée des organisations de défense des droits des Consommateurs lors de la signature de cette déclaration conjointe.

Enfin, de l’avis du citoyen, l’application de la TVA sur les tarifs des transports est tout simplement une des conséquences du ‘’deal’’ contenu dans la loi des finances 2018 tant décriée par les Organisations de la Société Civile. ‘’ Deal’’ entre le gouvernement et les responsables des agences des transports sur le dos du contribuable ou consommateur auquel ils l’imposent.

niameysoir.com