Atelier de Validation du Lexique de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel

59106227_2183133548388503_6735538936753422336_nDu 29 au 30 Avril 2019 à Niamey, la Cellule Régionale de Prévention de la Radicalisation et de l‘extrémisme Violent du G5 Sahel (CELLRAD) avec l’appui du Projet Partenariats pour la Paix de l’USAID (P4P), a élaboré un Lexique sur la Radicalisation et l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel pour faciliter la communication dans l’espace du G5 Sahel à travers la promotion de termes et vocables appropriés.

L’interprétation variée des différentes terminologies liées au terrorisme, à la radicalisation et à l’extrémisme violent, risque de complexifier les échanges entre les journalistes, les institutions internationales, les acteurs politiques, etc. Plusieurs dénominations peuvent définir une même réalité, et d’autres poussent aux stéréotypes et aux préjugés contre des sociétés, des communautés, des cultures et /ou des religions. Tout cela représente un frein à une bonne communication, donc au vivre ensemble.

En effet, face à une constante affluence de nouveaux termes liés au champ lexical du terrorisme, de la radicalisation et de l’extrémisme violent, la rédaction d’un lexique regroupant ceux utilisés par le G5 Sahel, est apparue comme une nécessité. Le but étant d’avoir un vocabulaire standardisé renseignant de façon claire et concise les définitions retenues dans l’espace du G5 Sahel.

SSSSCette rencontre, intitulée « Atelier de Validation du Lexique de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel », a regroupé une cinquantaine des participants venus des cinq pays du G5 Sahel, afin de finaliser le document en garantissant la qualité de la forme et du fond. Elle s’est tenue au Grand Hôtel de Niamey et a suscité un engouement plus qu’exemplaire de la part des participants tant au niveau individuel que collectif. Elle s’est ainsi achevée sur une note de satisfaction générale auprès des initiateurs que sont le secrétariat permanent du G5 Sahel et le programme de l’USAID Partenariats pour la Paix.

Le Secrétariat Permanent du G5 Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération en matière de politique de sécurité et de développement entre le Burkina Faso, la République du Mali, la République de Mauritanie, la République du Niger et la République du Tchad.

p4p 6Le programme Partenariats pour la Paix (P4P) est un projet de l’USAID qui contribue à la réalisation de l’objectif du gouvernement américain de réduction de la vulnérabilité à l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest. Ce programme de cinq ans (Septembre 2016-Septembre 2021) travaille avec les parties prenantes aux niveaux régional et national en Afrique de l’Ouest, afin de développer une compréhension commune de l’extrémisme violent dans la région du Sahel. P4P vise également à améliorer la capacité institutionnelle des organisations et des gouvernements à mettre en œuvre des approches de prévention de l’extrémisme violent plus efficaces et coordonnées. A ce stade, le projet couvre le secrétariat permanent du G5 Sahel (G5S), le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

p4p 4

Le Secrétariat Permanent du G5 Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération en matière de politique de sécurité et de développement entre le Burkina Faso, la République du Mali, la République de Mauritanie, la République du Niger et la République du Tchad.

Sources : USAID/P4P

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *