AIDE HUMANITAIRE : les principes humanitaires fortement ancrés dans les habitudes des populations du Niger

La cérémonie de célébration de la journée mondiale de l’Aide humanitaire, Edition 2019 s’est déroulée sur le site de Satara dans la Commune de Simiri (Oualam) Région de Tillabéri. Elle a été presidée, ce vendredi 16 Août 2019, par SEM Brigi Rafini, Premier Minsitre, Chef du Gouvernement. A cette occasion, Mme Rasha Muhrez (Save The Chlidren) a, au nom des ONGs intervenant au Niger, prononcé un discours dont nous vous invitons à lire ci-dessous l’intégralité.

SSSSSSSImage1

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

JOURNEE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE, EDITION 2019
DISCOURS DE LA REPRESENTANTE DES ONG, MADAME RASHA MUHREZ
SIMIRI, LE 16 AOUT 2016

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
– Excellences Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;
– Honorables députés nationaux ;
– Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;
– Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey ;
– Monsieur le Maire de la Commune de Simiri ;
– Mesdames et Messieurs les membres des Forces de Défense et Sécurité ;
– Excellences Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatique,
– Mesdames et Messieurs les chefs des agences du Système des Nations Unies ;
– Mesdames et Messieurs les chefs de mission des ONG nationales et Internationales et
du mouvement de la Croix Rouge ;
– Chers travailleurs Humanitaires ;
– Chers invités ;
– Mesdames et Messieurs en vos titres et grades respectifs.

Imagsssse1C’est avec un réel plaisir que je prends la parole aujourd’hui devant vous au nom de toutes les ONG, en ce jour de commémoration de la journée Mondiale de l’aide humanitaire. Permettez-moi tout d’abord, de saluer la présence parmi nous de SEM le Premier Ministre, Chef du gouvernement pour sa présence à cette cérémonie. C’est pour nous ; Excellence Monsieur le Premier Ministre, la preuve de votre engagement et votre soutien fort à l’action humanitaire au Niger. Je vous remercie au nom de toutes les ONG du Niger,

– Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
– Chers invités,
Mesdames, Messieurs

eeeeLe 11 décembre 2008, l’Assemblée générale des Nation Unies a institué le 19 août, Journée Mondiale de l’aide humanitaire et depuis, cette journée est commémorée en souvenir des victimes de l’attentat perpétré contre la maison des Nations Unies à Bagdad, en Irak le 19 août 2003. A travers le monde, les acteurs humanitaires font l’objet d’attaques, d’enlèvements et d’assassinats pendant qu’ils apportent de l’aide à ceux qui sont dans le besoin. En plus de son caractère commémoratif, la Journée Mondiale de l’Aide humanitaire, est mise à profit pour réfléchir et partager des expériences sur les interventions humanitaires, afin d’assurer une amélioration continue des réponses qui sont apportés aux différentes crises dans un monde en perpétuel changement.

Cette année la communauté humanitaire a décidé de célébrer le travail des femmes sous le thème « les femmes, acteurs humanitaires ». Je me réjouis de ce choix car les femmes sont au cœur de l’action humanitaire tant sur le plan opérationnel que décisionnel mais il reste beaucoup de chemin à faire.

– Mesdames, Messieurs

Comme vous le savez, le Niger fait face à des crises multiples, causées d’une part par les facteurs naturels et d’autre part par l’ouvre humaine : les inondations, les épidémies, l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que les mouvements de populations dans les régions de Diffa, de Tillabéry et depuis quelques mois dans la région de Maradi.
L’intensification des violences sur les populations des pays voisins tels que Nigeria, le Mali et le Burkina Faso entrainent d’importants mouvements vers le Niger. Ce sont des milliers de familles qui se réfugient auprès des nigériens qui déjà, ne disposent que de faibles ressources.

– Mesdames, Messieurs

sssssIl me plait ici, de rappeler combien les principes humanitaires sont fortement ancrés au sein des populations du Niger elles-mêmes. En atteste la situation actuelle dans la région de Maradi, où les populations nigériennes des villages frontaliers du Nigéria ont accueilli et continuent d’accueillir à bras ouvert les hommes, les femmes et les enfants ayant été forcés de quitter leurs villages à cause des violences.

Au nom de la communauté humanitaire, je salue cet élan de solidarité du peuple nigérien et les efforts déployés par les autorités du Niger pour répondre au mieux au besoin de ces réfugiés. En cette circonstance, nous plaidons pour plus d’attention et de moyens pour répondre aux besoins sans cesse grandissants de ces populations, en les rendant plus résilients et en créer un environnement sécurisé afin de permettre aux acteurs humanitaires d’atteindre les populations avec l’aide nécessaire.

– Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
– Chers invités,
Mesdames, Messieurs

Je ne finirai pas mon propos sans dire merci à toutes et à tous pour les inlassable efforts fournis à chaque fois que besoin se fait sentir et en tout lieu. A toutes celles et tous ceux qui, directement et indirectement, nous ont honorés de leur appui, je vous dis merci au nom de toute les ONGs humanitaires du Niger. Chers collègues humanitaires, je vous rends encore une fois hommage en cette journée qui nous ait dédiée, pour tous vos efforts et sacrifices consentis pour un monde plus juste.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *