6ème réunion des Ministres des Infrastructures et des Transports de l’UEMOA

La problématique de la surcharge routière au centre des échanges

Les travaux sur l’application du règlement 14 de la Commission de l’UEMOA ont été entamés, hier 21 juin 2018, dans la Salle Margou de l’hôtel Gaweye de Niamey sous la présidence du Ministre de l’Équipement M. Kadi Abdoulaye en présence de son homologue du Transport. La sixième du genre, cette réunion des ministres chargés des infrastructures et des transports des États membres de l’UEMOA et du Ghana a pour objectif principal la mise en application intégrale du règlement (R14). Règlement qui, treize (13) ans après son adoption, n’a pas encore atteint les résultats escomptés.

Pour le ministre nigérien en charge de l’Équipement, M. Kadi Abdoulaye : « malgré les avancées observées dans les différents pays, le R14 adopté depuis 2005 n’est pas totalement appliqué. C’est pourquoi des efforts supplémentaires sont nécessaires au niveau communautaire ». Pour sa part, le ministre sénégalais des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, il a axé son intervention sur la place importante du transport dans l’Economie de son pays avant de réaffirmer  la nécessité, pour les pays membres de l’UEMOA, de respecter l’application du R14.

Pour M. Paul Koffi Koffi, Commissaire chargé du département de l’aménagement du territoire communautaire et des transports de l’UEMOA,  la présente réunion devra permettre d’évaluer les progrès réalisés, de recenser les difficultés rencontrées et de poursuivre le chemin de l’application intégrale et effective du règlement 14. Les résultats escomptés à la fin de ces travaux devront permettre l’éradication de la surcharge dans l’espace communautaire a-t-il espéré.

Présent à cette rencontre, M. Raul Mateus Paula, Ambassadeur et Chef de la délégation de l’Union Européenne au Niger, a rappelé qu’il n’est plus nécessaire de faire la genèse du R14 ni de s’appesantir sur les conséquences néfastes de la surcharge routière. Il a formulé le vœu que les résolutions qui seront issues de ces travaux soient soumises à la prochaine conférence des Chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, prévue en Juillet 2018.

Pour rappel, le règlement 14 est relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les États membres de l’UEMOA.

A.Salissou