200 Milliards de F CFA mobilisés pour soutenir les populations vulnérables en 2018

« A la date du 30 Juin 2018, ce sont 1.324.000 personnes vulnérables  qui bénéficient des interventions d’aide  alimentaire inconditionnelle, soit  82% de la cible planifiée estimée à 1. 624.000 » a dit M. Saley Saidou, Secrétaire permanent du Dispositif  National  de Prévention    et    Gestion    des    Crises    Alimentaires  (DNPGCA), cet après-midi au Cabinet du Premier Ministre, lors d’un point de presse qu’il a animé sur la mise en œuvre du  Plan  de  soutien  2018.  En rappel, ce plan  de  soutien  a  pour  objectif  global  de  contribuer  à  la sécurité    alimentaire    et    nutritionnelle    des populations vulnérables et groupes cibles affectés par les facteurs de risque humanitaire  à  travers  des  actions  harmonisées  d’assistance alimentaire et de protection de leurs moyens d’existence.

DSCN5905le  DNPGCA, lui-même, s’inscrit  dans  le  cadre  de l’axe 3  de l’Initiative 3N pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle  et  le  Développement  Agricole  Durable «les Nigériens Nourrissent les Nigériens».

Ce point de presse a porté, entre autres, sur le Plan de Soutien 2018, la Distribution Gratuite des Vivres, la Vente à Prix Modéré,l’Aliment pour  Bétail, l’opération Semences Pluviales, l’Opération  Cash for Work, Food for Work et Transfert, la prise en charge et la prévention de la malnutrition aigüe, la Mobilisation des Ressources. Ce l’occasion pour M. Saley Saidou de revenir plus largement sur les actions de  reconstitution  des  stocks  pour  la  vente  à  prix modéré  (VPM)  et  la  distribution  gratuite  ciblée  des  vivres (DGC), les activités du Plan de Soutien concernent le food for work, le cash for work, les semences, les aliments pour bétail, les  bandes  par  feu,  et  les  autres interventions  immatérielles dont  les  transferts  inconditionnels,  l’appui  à  l’alimentation scolaires des écoles  en zones d’insécurité alimentaires sévères, l’appui à la malnutrition aiguë des enfants de 06 à 23 mois et les  mères  accompagnantes,  l’appui  aux  populations  victimes des catastrophes soudaines, les réfugiés et les déplacés….etc.

Ainsi,  sur  la  base  des   résultats  de  l’enquête  de  vulnérabilité diligentée  par  la  Cellule  de  Coordination du  Système  d’Alerte  Précoce (CC/SAP) et de ceux du Cadre Harmonisé d’analyse de la vulnérabilité des populations, les opérations de réponse à la soudure  sont  destinées  à  une  cible  estimée  à  1 624  000 personnes pendant la période de juin, juillet , aout , voire septembre  2018. Cette cible est répartie par région comme suit : Agadez 16. 700 ; Diffa 246 092 ; Dosso 124 342 ; Maradi 265 889 ; Tahoua 459 986 ; Tillabéry 280 343 ; Zinder 224 732 ; Niamey 5 917 soit un total de 1. 624.001

Les activités de réponse à la soudure inscrites dans le plan de soutien, mises en œuvre, coordonnées et suivi  par   le   DNPGCA  en   collaboration   avec   ses   partenaires institutionnels et techniques sont :

1 Un plan de soutien aux populations vulnérables 2018, d’un montant de 181 milliards de Francs CFA a été élaboré et  inclut  toutes  les  modalités  d’intervention  des  acteurs  du domaine  et particulièrement  celles  que  le  Dispositif  met  en œuvre  avec  ses  propres  mécanismes opérationnels  sur  le terrain. En y ajoutant les autres modalités de réponses  mises en œuvre  par  les  partenaires  du  dispositif et  non  comptabilisées dans ce  plan,  c’est  environ  200  Milliards de  FCFA  qui  sont mobilisés pour soutenir les populations vulnérables en 2018. Ces activités sont :

2. La Distribution Gratuite Ciblée a été renforcé et environ 52 600 tonnes de céréales sont aujourd’hui disponibles dont 32 600 tonnes  mobilisées par la CCA et 20 000 Tonnes par   les   partenaires.   Cette   opération   de   Distribution Gratuite Ciblée (DGC), est en cours d’exécution avec la mise en place  de 10 866 tonnes  par mois.

maradi_vente_a_prix_modereDans le cadre de l’amélioration du panier alimentaire des ménages  vulnérables,  2  500  tonnes  de  niébé  sont  en cours  de   distribution  concomitamment  avec  la  distribution gratuite de céréales. A  ces  quantités  de  céréales  et  légumineuses  distribuées s’ajoutent  des  farines  fortifiées  de  100  tonnes,  utilisées dans  le  cadre  de  la  prévention  de  la  malnutrition  des enfants de 06 à 23 mois.

Aussi,  dans  les  zones  soumises  aux  chocs  conjoncturels et/ou  sécuritaires,  des  mécanismes  rapides  d’intervention ont   été   diligentés   depuis   janvier  2018   et   des   réponses appropriées ont été apportées. C’est ainsi que :

Sur le plan alimentaire : 172 tonnes de céréales distribuées à plus de 570 ménages à Tiloa (Banibangou) ; 143  tonnes  de  céréales  distribuées  à  1430  ménages  de façon   complémentaire   aux   autres   interventions   des partenaires à Inatès ;  700  tonnes  de  céréales  distribuées  aux  populations  vulnérables   de   la   zone   Nord   de   Doutchi;  (Matakari ,Soukoukatan et Dogankiria) ; 150 tonnes de céréales distribuées de façon anticipée aux populations vulnérables de la commune de N’Gourti.

Sur le plan de l’alimentation du bétail : 415  tonnes  d’aliments  bétail  ont  été  mobilisées  par  l’Etat et ses partenaires pour secourir le cheptel à Ngourti dans la région de Diffa ; 200 tonnes d’aliment bétail ont été également mobilisées  pour le cheptel dans le nord Doutchi dans les communes de soucoutane et Dogonkiria.

Ce  programme  est  complété  par  le  mécanisme  de  réponse rapide d’ECHO (RRM), avec une contingence mise en œuvre par le PAM et ses partenaires pouvant soutenir en urgence 45. 000 personnes.  Toutes ces populations seront à nouveau prises en charge dans le cadre de la réponse à la soudure 2018 de façon coordonnée avec l’ensemble des acteurs.

3. L’opération de Vente de Céréales à Prix Modéré(VPM) en cours depuis  février  2018    se  poursuivra  jusqu’en  septembre sur  l’ensemble  du  territoire  national.  Sur  les 80 000 tonnes de céréales planifiées pour cette opération, à la fin du mois de juin, 50 700 tonnes ont déjà été mis à la disposition des populations et vendues à prix modéré.

D’ores et déjà il est reconnu que cette opération a permis de stabiliser  les  prix  des  céréales  sur  les  marchés  des localités d’intervention dans une période où la hausse des prix aurait pu être d’avantage accentuée sans l’intervention de l’Etat et ses partenaires.

4. Aliments pour Bétails : Dans le cadre de la prévention de la  crise  pastorale,  23 373  tonnes  d’aliments  bétail sont  mobilisées  par  l’Etat  et  ses  partenaires,  au  profit  de  80 000 ménages d’éleveurs vulnérables.

5. Pour l’Opération des semences pluviales, 1000 tonnes (mil, sorgho) de semences  de  qualité  de  variétés  améliorées viennent  d’être  distribuées  par  la  CCA auprès  des  populations rurales   des   villages   déficitaires.   Cette   distribution   vient renforcer  l’appui  du Ministère  de  l’Agriculture    et  de  l’Elevage qui a porté sur 7 205 tonnes de semences distribuées.

6. Pour l’Opération de Cash for Work, Food for Work et Transfert, la Cellule Filets Sociaux (CFS), continue ses activités de distribution de cash auprès des bénéficiaires pendant la soudure. Environ  53  000  ménages  (soit  371  000 personnes)  devraient  continuer  de  recevoir  un  montant  de 10 000  FCFA  par  mois,  distribué  tout  au  long  de  l’année pendant 24 mois.

Dans le cadre du Cash Inconditionnel, 976 780 000 FCFA ont  été  transférés  à  travers  la  Cellule  Filets  Sociaux  aux populations vulnérables.   Pour  les  opérations  de  Cash  for  Work,  1  095  000  000 FCFA  ont  été    mobilisés  et  réalisés  au  cours  du  premier semestre par le DNPGCA à travers la CCA et la CFS.

7. La prise en charge et la prévention de la malnutrition aigüe : Environ 12 Milliards  de  FCFA  ont  été  mobilisés  pour  venir  en appui aux enfants malnutries et aux mères accompagnantes

8. La mobilisation  se  poursuit  auprès  des  partenaires afin  d’augmenter  le  taux  de  couverture  des  besoins  des populations vulnérables non seulement dans les zones soumises  aux chocs mais aussi dans l’attente de la cible réévaluée.  A  cet  effet,  dans  le  cadre  de  la  coopération  régionale, le Niger   a   bénéficié   d’un   appui   de   6 528   Tonnes   de céréales  de  la  CEDEAO  pour  répondre  aux  besoins alimentaires    d’urgence    des    populations    et    des personnes soumises   aux      autres  catastrophes naturelles.

En définitive, à la date du 30 Juin 2018, ce sont 1.324.000 personnes vulnérables  qui bénéficient des interventions d’aide  alimentaire inconditionnelle, soit  82% de la cible planifiée.  D’ores et déjà, les dispositions ont été prises pour  l’atteinte de toute la cible planifiée avant la fin de l’année. Toutes ces activités menées concourent  à un seul et même objectif, à savoir la réduction de la vulnérabilité des populations et le renforcement de leurs capacités  de résistance aux différents chocs qui les impactent. Toutes  les  dispositions  ont  été  prises  pour  que  toutes  les  personnes  vulnérables  identifiées  soient  appuyées d’ici la fin de la soudure.  Aussi, le DNPGCA en collaboration avec les Partenaires possède les moyens pour répondre à tout choc soudain  d’ordre  alimentaire  qui  surviendrait  au  cours  de  cette période de soudure.

niameysoir.com

Source : DNPGC